Deviens un Maki !

En Français En Anglais

Un mot de passe vous sera envoyé par mail.

Content de te revoir Maki !

Se souvenir de moi

Lightpainting

le 09/06/2013 | 0 Commentaire

Idéal pour une activité à plusieurs, le lightpainting permet de modifier la réalité à votre guise et de créer des univers fantastiques!

Cette technique est utilisable dans le noir et consiste à prendre un temps d’exposition assez important (ex : 30 sec) et dessiner des motifs lumineux dans le champs de l’appareil photo pendant la prise de vue.
deux possibilités s’offrent donc à vous, au niveau du rendu :

– Obtenir une image constituée uniquement des motifs imprimés en lumière

– Obtenir une photo dont le contenu est amélioré par des motifs lumineux (élaborer les motifs en lumière dans le noir, puis éclairer brièvement la prise de vue réelle)

 Au cours d'une séance collaborative de lightpainting, nous avons réalisé ce tsunami de lumière.

L’exemple ci-dessus, Le Tsunami, est une illustration de l’option 1.

C’est un travail à 6 mains (3 personnes) :

  • La vague est faite avec un iphone et une feuille bleue
  • Les gouttelettes sont générés en agitant des bâtonnets lumineux de discothèque
  • Les personnages sont créés avec une lampe de poche forte et une feuille blanche (on peut voir d’ailleurs son visage éclairé en rouge à droite des personnages)

L’exemple ci-dessus, Gozilla, est une illustration de l’option 2 où on a gardé des éléments réels (le canapé) et créé une scène fantastique autour.

C’est un travail à 6 mains ici aussi (3 personnes) :

  • La voiture est faite avec une lampe porte-clé à deux LED et les éclats de sang avec un bâtonnets de discothèque
  • Gozilla est fait avec une lampe de poche faible et une feuille verte
  • Les personnages sont créés avec une lampe de poche forte et une feuille blanche

Gozilla attacks!

 

Matériel nécessaire

  • Réflex numérique
  • Quelques sources lumineuses variées (iphone, lampes de poche, flashs, bougies, briquets, batons à cocktail lumineux,…)
  • Des feuilles de couleur afin de pouvoir modifier la couleur de la source lumineuse (feuilles de bonbon, intercalaires de vieux classeurs…
  • un lieu calme et sombre
  • Idéalement plusieurs personnes afin de pouvoir élaborer un tableau complexe en peu de temps
  • Une tenue sombre (idéalement + gants noirs et cagoule noire)

Modus operandi

  • Déposer votre appareil photo sur un endroit plan et stable (idéalement sur un trépied) et vérifier à la lumière que le cadrage est bon
  • Choisissez un ISO faible (100/200) afin de pouvoir un temps d’exposition long (ex : 30 sec). Le temps d’exposition dépendra de la luminosité du lieu. N’oubliez pas d’utilisez un retardataire afin de pouvoir vous mettre en place!
  • Définissez bien le tableau souhaité et répétez la « chorégraphie » au moins une fois (surtout si vous êtes plusieurs). Vous verrez, étonnemment on a de très bon repères dans le noir et même des dessins pouvant paraître complexes sont intuitivement réussis.

Tips et avis

  • La lumière que vous imprimez sur la photo va avoir tendance à vous éclairez n’hésitez pas à bouger pour éviter ces artéfacts sur la photo. Vous pouvez aussi en profitez pour éclairer volontairement certaines parties du décor.
  • l’Iphone est une source de lumière plutôt diffuse et large, pas terrible pour définir qqch de précis. Les bâtons à cocktail permettent de dessiner des traits fins mais sont peu lumineux, des passages répétitifs seront nécessaires
  • Cette technique de photo est très conviviale et parfaite comme activité de groupe demandant de la coordination et de l’imagination
  • N’hésitez pas à suivre chaque personne dans son idée, les possibilités sont multiples et rien ne vaut un essai pour se faire une idée.

A vos lampes torches jeunes maki et n’hésitez à partager vos oeuvre d’arts!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *