Deviens un Maki !

En Français En Anglais

Un mot de passe vous sera envoyé par mail.

Content de te revoir Maki !

Se souvenir de moi

Un photoblog avec WordPress

- -

le 12/08/2012 | 3 commentaires

Inutile de rappeler que WordPress est un formidable moteur pour créer un blog mais qu’en est-il pour un photoblog?
Après plusieurs mois d’existence, nous nous sommes dit qu’il pourrait être intéressant de faire un retour sur l’utilisation de WordPress comme moteur de photoblog pour propulser MakiPix et partager quelques outils et plugins qui ont été retenus pour réaliser ce site. C’est en quelque sorte un retour d’expérience et un tutoriel pour tirer le meilleur parti de vos photos.

MakiPix a été développé pendant plusieurs semaines et à chaque fois que nous avons souhaité intégrer une nouvelle fonctionnalité, nous avons réalisé un tour d’horizon relativement exhaustif des solutions potentielles et n’avons pas hésité à retrousser les manches pour aboutir aux fonctionnalités voulues. Pensant que nous ne sommes certainement ni les premiers, ni les derniers à s’être posés certaines questions pour enrichir l’expérience utilisateur et faire de MakiPix un photoblog sympa et interactif, vous trouverez dans cet article une description des principaux outils et plugins utilisés. Loin de nous l’idée de vous décrire la solution optimale, c’est juste celle que nous avons retenue.

Avantages et inconvénients de WordPress pour un photoblog

Sans plus tarder, commençons par un rapide tour d’horizon des avantages et inconvénients de WordPress dans le cadre de cette utilisation précise.

Avantages

  • Des thèmes photos à foison et une solution très flexible.
  • Interface d’administration simple et donc facilement utilisable par des personnes avec peu de connaissances en html/php.
  • Nombreux plugins pour valoriser vos images et faire à peu près tout et n’importe quoi. Nous n’avons pas encore trouvé de fonctionnalités que nous n’avons pas pu implémenter par manque de ressources ou de tutoriels.
  • Très adapté pour un mix texte/images.
  • Gestion multi-utilisateur avec droits d’accès.
  • Possibilité de restreindre certaines parties du site.

Inconvénients

  • Gestion de la médiathèque un peu chaotique (organisation des fichiers, renommage direct pas pratiques, navigation dans les archives fastidieuse, redimensionnement pas pratique…).
  • Gestion multilingue faisable mais très largement perfectible.
  • Un peu lourd et donc lent avec tous les plugins et code.
  • Dans le cas de MakiPix, une photo=un post, c’est optimal d’un point de vue SEO et flexibilité mais un peu lourd à alimenter…

Tirer le meilleur de vos photos avec WordPress

1. Des thèmes photos/portfolio à la pelle

Première chose à faire, choisir un thème visuel et fonctionnel pour mettre en avant vos photos. MakiPix est construit autour du thème DeepFocus d’ElegantThemes, le modèle de base a été largement remodelé, mais la présentation globale nous plaisait et l’intégration native de certains scripts permet d’éviter de plonger dans du code.

Plus important, choisissez un thème qui permet de gérer des portfolios et des galeries d’images, ce qui est un bon début pour un photoblog, non?

Il existe des centaines de thèmes sympas pour transformer WordPress en photoblog, faites un tour sur ElegantThemes, ThemeForest ou tout simplement Google pour trouver votre bonheur.

2. Des plugins pour tirer le meilleur parti de vos images

Il existe des centaines de plugins pour enrichir votre site, que ce soit sur les parties visibles du site ou pour son administration. Voici une sélection d’outils implémentées sur MakiPix pour maximiser l’exploitation des photos online: géolocalisation, gestion des EXIFS, visualisation et diaporama, vente, multilinguisme.

Vendre ses photos

Plutôt que d’implémenter une solution complexe d’e-commerce avec sécurisation des transactions, gestion des paniers et autres. MakiPix utilise le plugin Fotomoto. Votre site est jumelé avec votre compte Fotomoto, il ne vous reste plus qu’à paramétrer les produits que vous souhaitez proposer à la vente. Fotomoto gère tous les aspects d’impression et de transaction. Simple, efficace, et gratuit, Fotomoto propose de très nombreux produits et ne vous prélève une commission que lorsque vous vendez. Idéal avant d’aborder des solutions plus complètes mais certainement plus complexes!

Le choix MakiPix: Fotomoto

Exploiter les EXIF

Pour importer et exploiter les données EXIF de vos photos (ouverture, vitesse, ISO, géolocalisation, appareil photo…), MakiPix utilise le plugin Thesography de Kristarella. Il suffit alors de cocher les données à afficher sur le site dans l’interface d’édition de post. Simple comme bonjour.

Le choix MakiPix: Thesography

Les plugins javascript de chambre noire: Lightbox, Fancybox, Mootools…

Ces plugins utilisent du code Javascript ou parfois Flash pour ouvrir images, pages web ou vidéo sous forme de pop-up mettant bien en valeur vos contenus. Ils permettent également de réaliser des diaporama pour naviguer facilement d’une image à une autre. Après un tour d’horizon des différentes options possibles, notre choix s’est porté sur Fancybox. Il est simple d’intégration, léger et relativement customisable via quelques thèmes prédéfinis. Surtout, il permet d’ajouter des liens dans les descriptions apparaissant sous le contenu ouvert, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres plugins.

Le choix MakiPix: Fancybox

Comment exploiter la geo-localisation de vos images?

Nous cherchions un outil pour mettre en avant la géolocalisation des photos et des posts. Notre choix s’est porté sur geo-mashup. Geo-mashup permet d’exploiter l’API Google map ou Openstreet map. Flexible et très documenté, c’est un complément de choix pour intégrer des cartes de l’ensemble de vos posts ou pour localiser une image. L’auteur du plugin assure par ailleurs un support excellent. L’intégration du plugin permet de rajouter un champ de géolocalisation pour n’importe quel post ou page, il est alors enfantin de geotagger à peu près tout et n’importe quoi. Pour MakiPix, un petit peu de code maison permet d’exploiter directement les geotags des photos. Vous trouverez par ailleurs de très nombreux icônes ici pour personnaliser les marqueurs de géolocalisation sur vos cartes.

Le choix MakiPix: Geo-Mashup

3. Quelques autres plugins plus génériques pour améliorer l’expérience utilisateur et rajouter des fonctionnalités à votre photoblog

Comment transformer votre photoblog en photoblog multilingue?

Le multilinguisme est mal géré par défaut dans WordPress. Il existe néanmoins plusieurs solutions pour contourner ces limitations, elles ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients. L’idéal étant une solution d’intégration simple et optimisée d’un point de vue SEO, si vous faites quelques recherches, vous verrez qu’il n’existe pas de solution miracle et gratuite pour l’instant. L’idéal d’un point de vue SEO étant d’avoir autant de sites que de langues et de lier entre eux les différentes versions d’un même post. On s’en doute, c’est un peu lourd et pas hyper pratique en terme de gestion du contenu et de maintenance. Le multilinguisme est un des axes d’amélioration de Nous ferons prochainement un billet sur ce thème., mais c’est pas pour tout de suite.

Nous avons écarté les plugins de traduction automatique, trop sales. Les plugins proposant des solutions intégrées les plus connus sont WPML et qtranslate. Le premier étant payant, notre choix s’est porté pour qtranslate. Outre l’avantage d’être gratuit, il permet d’effectuer des traduction manuelle de ses articles et est très simple d’utilisation. En effet, lorsque vous créez un post ou un autre élément de contenu (page, tags, catégories…), un système d’onglet vous permet de traduire votre texte dans les différentes langues. Un petit menu ou système de drapeau dans un coin du site, et hop ça fonctionne, votre site bascule instantanément du français au chinois. Simple et efficace.

Son principal inconvénient vient de son principe même de fonctionnement. Etant donné que toutes les traductions sont dans le même article (encadrées par des balises de langues reconnues par le plugin), on vous laisse imaginer la pagaille si vous étiez amené à désinstaller le plugin. Ce fonctionnement est par ailleurs relativement peu ‘SEO-friendly’.

Pour améliorer son SEO, on peut lui adjoindre qtranslate-slug, qui permet de traduire les permaliens, xml-sitemap-for-qtranslate qui permet de générer des sitemap multilingue pour google, et all-in-one-SEO-pack que l’on ne présente plus et qui permet de configurer les balises méta tout en étant compatible avec qtranslate

Le choix MakiPix: qtranslate, qtranslate slug, xml-sitemap v3 for qtranslate, et all-in-one-SEO-pack.

Améliorer la recherche interne sur votre site

Inutile de préciser que le moteur de recherche par défaut de WordPress est archi naze. Relevanssi permet de réaliser une indéxation efficace de vos posts et pages. Quelques modifications dans le code source permettent d’étendre ses fonctionalités natives à la recherche multilingue. Définitivement un must.

Le choix MakiPix: Relevanssi

Intégrer un système de notation des posts et des images

Vous souhaitez un système permettant à vos lecteurs de noter vos posts et vos photos pour pouvoir par exemple mettre en avant le contenu le plus plebiscité. Inutile de trop vous casser la tête à chercher des heures une bonne solution: wp-postratings est fait pour vous. Ergonomique, customisable, simple d’intégration. Que demande le peuple?

Le choix MakiPix: WP-PostRatings

Mettre en avant d’autres contenus du site en rapport avec le post visualisé

Vous avez probablement déjà remarqué sur certains sites une section “Si vous avez aimé cet article, vous aimerez probablement…” ou “Découvrez également sur le même thème’ avec des liens vers d’autres contenus. Cette fonctionnalité intéressante peut également être implémentée dans un photoblog, vous visualisez une photo et le site vous propose d’autres images sur le même thème.

MakiPix utilise le plugin, Yet-Another-Related-Posts-Plugin (YARP). Il suffit de créer un modèle d’affichage et de paramétrer le plugin pour qu’il génère automatiquement une liste de quelques posts en rapport avec celui en train d’être lu sur la base de nombreux paramètres (auteur, mots-clés, catégories, contenu…).

Le choix MakiPix: Yet-Another-Related-Posts-Plugin

Une sélection plus large d’outils pour votre blog

Pour terminer cet article, voici une sélection de quelques autres plugins indispensables pour lesquels nous avons largement évalué les différentes options, vous pouvez les implémenter les yeux fermés, c’est du solide.

Akismet: combattre le spam dans les commentaires et autres formulaires. Indispensable!

WP-PageNavi: créer une navigation par page à la google lorsque vous naviguez sur le site. A noter que le plugin s’intègre parfaitement avec les thèmes d’ElegantTheme.

WP Super Cache: nous avons testé plusieurs plugins d’optimisation du cache Nous ferons prochainement un billet sur ce thème. avec plus ou moins de réussite, celui-ci a le mérite de bien fonctionner.

Role Scoper/Member Access/Capability Manager: le trio gagnant pour restreindre certaines parties de votre site et créer du contenu privé ou réservé aux membres. Pensez à bien vérifier que les pages privées ne sont pas indexées et que le contenu masqué est bien inaccessible.

Voici pour ce premier tour d’horizon. Nous avons volontairement éludé les aspects techniques de personnalisation/codage PHP pour que cet article soit plus facilement abordable par les néophytes, mais n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez plus d’informations sur certaines solutions qui ont été implémentées sur MakiPix!

Et vous quels outils utilisez-vous pour votre photoblog?

3 Commentaires

  1. Vraiment un très bon panorama des possibilités. Merci 🙂

  2. Bonjour
    J;ai un Blog photo sur Bloger et je voudrais le connecter avec vous
    pouvez-vous me guider
    Merci
    http://clickreve.blogspot.co.il/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *